NATHALIE GRIESBECK

Députée européenne depuis 2004, Nathalie GRIESBECK est titulaire de deux DEA de droit et d’histoire du droit. Elle est maître de conférences à l’université de Lorraine en droit public. A 24 ans, elle est élue conseillère municipale de Metz, puis plus jeune conseillère générale femme de France en 1988. De 2001 à 2004, elle est élue vice-présidente de la Communauté d'agglomération de Metz Métropole, en charge du développement économique et du Technopole. Elle est chevalier de l’Ordre National du Mérite et colonel de réserve de l’Armée de l’Air.

Partager sur  Facebook  -  Twitter

QUENTIN DICKINSON

Juriste et spécialiste de l’histoire politique contemporaine, Quentin DICKINSON a été formé au Royaume-Uni, en Suisse et en Belgique. Journaliste de l’audiovisuel public français, il y a occupé une succession de fonctions aussi bien d’encadrement qu’à l’antenne. Correspondant à Bruxelles, il y suit depuis de nombreuses années les questions relatives à l’Union européenne et à l’OTAN. Familier du Parlement européen, il en défend le maintien des sessions plénières mensuelles à Strasbourg, capitale européenne à part entière. En tant que commentateur, il a assuré la couverture de toutes les élections européennes depuis qu’elles relèvent du suffrage universel direct ; il a choisi aujourd’hui de se porter candidat, persuadé qu’une mobilisation générale des forces démocratiques est cette fois-ci indispensable. Auditeur de l’IHEDN, il est également maître de conférences du cycle des hautes études européennes de l’ENA. Il est notamment co-auteur de l’ouvrage La communication sur l’Europe : Regards croisés.

Partager sur  Facebook  -  Twitter

MICHELE STRIFFLER

Députée européenne, Michèle STRIFFLER est diplômée de pharmacologie et exerce jusqu’en 2007 la profession de déléguée de l’information médicale. D’abord adhérente au Parti Socialiste, elle devient adjointe au maire de Mulhouse en 2008 sur la liste de Jean-Marie BOCKEL. Elle est depuis 2010 conseillère municipale chargée des affaires européennes à la ville. Elue députée européenne en 2009, elle est première vice-présidente de la Commission du développement, rapporteur permanent pour l’aide humanitaire. Michèle STRIFFLER est également vice-présidente de l’intergroupe européen Bien-être animal et milite pour le statut de l’animal. Elle est à l’initiative du rapport législatif création d’un corps de volontaires humanitaires voté en mars 2014.

Partager sur  Facebook  -  Twitter